Entre les voitures ordinaires et les scooters, on trouve une catégorie de voitures assez intéressante. Il s’agit des voitures sans permis, ou comme on les appelle souvent des voiturettes. Ces dernières sont, dans la plupart du temps, des véhicules dont le moteur fonctionne avec l’électricité. Ils constituent une meilleure alternative pour les scooters concernant la sécurité.

Dans cet article, nous allons traiter les démarches qu’il faut suivre pour profiter de ce véhicule, ainsi que la réglementation autour d'une telle acquisition.

Voiture sans permis : quelles sont les démarches nécessaires ?

Avant d’acheter une voiture sans permis, on vous recommande fortement de vérifier les conditions qu’il faut remplir ou bien les critères qu’il faut satisfaire. Tout d’abord, vous devez savoir que la dénomination «voiture sans permis» peut vous tromper, car il est quand même nécessaire de posséder un permis de type AM pour les personnes nées après 1988.

De plus, il faut savoir que la conduite de ces voitures n’est pas autorisée pour les gens qui ont moins de 14 ans. De l’autre côté, si votre permis est annulé par une interdiction de conduite prononcée judiciairement, vous ne serez pas en mesure de posséder le véhicule sans permis, ni de le conduire. voiture sans permis

Comme pour les personnes qui possèdent une voiture de type ordinaire, vous aurez besoin de réaliser quelques démarches si vous conduisez un véhicule sans permis. Il faut savoir que vous n’allez pas échapper à l’obligation que la loi vous impose à propos de l’immatriculation de la voiture. En fait, les mêmes étapes de l’acquisition de la carte grise sont demandées.

Ensuite, il ne faut pas oublier l’assurance. Cependant, la loi diffère un peu du cas d'une voiture nécessitant un permis. Ce qui est exigé dans le cas d’une voiturette est la garantie de responsabilité civile. Toutefois, il est possible de souscrire un contrat d’assurance incluant tous les risques.

Voiture sans permis : la réglementation et les sanctions

Dans cette section de notre article, nous allons parler du côté législatif. Nous allons vous dire ce qu’en pense le code de la route français, ainsi que les sanctions que vous pouvez recevoir.

Le code de la route

Il faut savoir que les lois et règles de conduite de la voiture sans permis sont un peu différentes. Pour résumer, voici les points nécessaires :

  • Il faut savoir que la vitesse qu’il ne faut pas dépasser est de 45 km/h.
  • Un seul passager peut vous accompagner pendant vos trajets.
  • Si le passager est un enfant de moins de 10 ans, vous aurez besoin d’un équipement spécial.
  • Les autoroutes, les voies rapides, ainsi que les voies expresses ne sont pas permises pour la voiturette.

Les sanctions potentielles

Dans le cas où vous grillez un stop, vous dépassez la vitesse limite, vous conduisez en état d’ivresse, vous parlez au téléphone en conduisant ou encore que vous ne respectez pas les passages piéton, vous allez recevoir des sanctions plus ou moins lourdes.

Si votre infraction est moins importante, vous n’aurez besoin que de payer une amende. Cependant, dans des cas plus compliqués, une interdiction de conduite, pouvant atteindre les 5 ans, peut être prononcée.